Après un an sans compter de mots (ni en écrire d’ailleurs), je vous présente le fifty nouveau : Fifty #22.
Puisse-t-il être le premier d’une nouvelle série.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *