J’ai rejoint Groucho sur ses textes 2 et 3 du jour 7 :

Acrostiches

Temps : illimité

Pour
Oublier
Reboot
Ton
Esprit

P dans l’eau
O dans l’air
R à l’odeur de thé
T accompagné d’œufs
E pourri, ça sent le pet

Toujours en retard,
Rarement à l’heure,
Alors pour changer d’image on se rebaptise,
Inouï, c’est fou ça,
Non je ne m’y laisse pas prendre.

Je Ne Suis pas un astronaute,
Un Expert Astronome non plus,
Pourtant Papa Tu sais,
Ici Ton Univers, je ne me sens pas chez moi. Donne moi un
Téléscope, Un Radar et une fusée.
Et Non N‘essaye pas de me
Retenir, Elle Est si belle la galaxie…

Scriptoclip

Je réclamais une suite à l’histoire des lapins de Groucho et j’ai décidé de l’écrire pendant cet exercice.

Temps : 7 × 1 minute

Le noyau dur du groupe, le fer de lance de l’équipe, c’est Flocon et moi, Patapon. C’était notre devoir d’entrainer les autres dans notre quête de liberté. Mais Mistrigri et Bébert ce sont plutôt des suiveurs. C’est pas plus mal, à quatre meneurs, on aurait eu du mal à s’organiser. Là, c’est passé tout seul. J’ai lancé le mouvement, Flocon a pris la suite en nous embarquant dans le métro où nous avons évité les contrôleurs qui nous réclamaient un ticket de transport. Dès l’ouverture des portes du wagon, nous avons bondi vers la sortie ! À peine dix minutes de liberté et déjà deux courses-poursuites ! Était-ce donc ça la vie ?

Nous n’avons pas eu le temps de méditer très longtemps, une grand-mère nous voyant approcher lâcha son panier d’effroi. Panier qui renfermait un monstre canin qui sauta hors de sa prison tous crocs dehors ! Et là, surprise ! Mistrigri trouva un courage insoupçonné et s’empara du parapluie de la vieille dame et l’enfourna dans la gueule du molosse ! Celui là n’a pas un nom de matou pour rien…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *