J’ai accompagné Groucho sur une nouvelle séance.

Le premier / la première…

…vocation professionnelle

Je ne sais plus exactement quel a été mon premier métier de rêve mais je me souviens de quelques candidats à ce poste.

Cascadeur, le plus dangereux, quoique. J’étais fasciné par les chutes, les roulages, les défenestrations pleines d’éclats de verre. Je me souviens d’une émission sur TF1 qui montrait un tas de cascades…

Magicien-clown, le plus artistique. À chaque fois que mes parents recevaient des amis, je faisais un défilé de déguisements et je faisais des tours de cartes.

McGyver. Mais si, c’est un métier ! Et sans doute plus dangereux que cascadeur. Sa capacité à se sortir de n’importe quelle situation grâce à ses connaissances scientifiques et son astuce m’a inspiré mon goût des sciences.

Et enfin, inventeur, le plus réel, parce que j’ai compris plus tard que ça s’appelait ingénieur et que c’est ce que je suis devenu finalement.

…resto japonais

Non non non. Ça fait 57 ans que je mange cuit, héritant de milliers d’années de tradition culinaire depuis qu’on a découvert le feu, il est hors de question que je touche à ton poisson cru.

Tu m’entends Nadine ? Moi vivant, je ne mangerai pas de sushis ni de makis et autres zigouigouis ! Ouais, c’est ça, va bouder. Mais rapporte tes cochonneries crues. Enfin tes poissonneries…

Non mais oh… Elle m’emmerde celle-là. Le riz, l’avocat, j’aime bien, je dis pas… Les algues, bon, faut pas mourir con… Mais du poisson cru, beurk !

Merde, j’ai envie d’avocat maintenant. Fais chier… Bon, si je déroule ce truc, je peux récupérer l’avocat et hop ! Ahh, ça se désintègre, j’en fous partout. Allez, rien à foutre, je bouffe tout. Oh putain, c’est pas dégueu…

Nadine !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *